18/12/2014

Camp d'alpinisme, juillet 2014

Voici un retour en images, de la Cordée de juillet dernier. De belles photos qui ressortent bien la météo exécrable que l'on a pu vivre l'été passé mais également les belles courses que l'on a pu réaliser.

Merci à Myriam Rey, monitrice durant ce camp, de partager ces bons moments avec nous.

juillet,2014,alpinisme cordée

juillet,2014,alpinisme cordée

juillet,2014,alpinisme cordée

plus d'images dans cette galerie.

 

Petit rappel, les inscriptions au camp de poudreuse qui se déroulera du 8 au 14 février 2015, sont ouvertes. rdv sur http://www.cordee.ch/html/camps.html pour les inscriptions.
Rassurez-vous la neige ne va pas tarder !

Passez de bonnes fêtes !

09:03 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | |  Facebook

14/10/2014

Camp d'alpinisme, août 2014

En contraste météorologique avec le camp de l'année précédente, nous vous livrons quelques clichés en haute montagne où nous avons du jongler avec la capricieuse météo de ce mois d'août 2014.

Merci à Simon Callegari, qui a sorti les mains de ses gants douillets, pour nous offrir ces belles images.

cordée,cordes,evolène,alpinisme,grimpe,camp,valais,genève

Visualiser l'album

Nous ouvrons les inscriptions au camp de poudreuse, le 1er novembre. Ce camp de randonnée à ski ou raquettes pour les surfeurs se déroulera du 8 au 14 février 2015 à Evolène.

 Pour plus d'images ou d'informations, visitez le site de La Cordée.

07:50 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | |  Facebook

08/10/2014

Camp d'alpinisme, août 2013

Chers amis de La Cordée,

voici quelques photos du camp d'août 2013. De magnifiques clichés pris par Simon Callegari, moniteur durant ce camp.

De très belles course et un temps splendide.

Pour plus d'images ou d'informations, visitez le site de La Cordée.

07:53 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | |  Facebook

05/03/2013

Camp de poudreuse 2013

En attendant les photos, la Cordée de février partage avec vous cette magnifique semaine de camp.

La Cordée – février 2013 – récit et autres histoires

Samedi 9 février
Eh oui, pour certains la Cordée commence le samedi, voire même avant: l’équipe Benj et Melissa se lance à l’assaut du Mont Migros et la face nord d’Aligro …. sous un ciel magnifique. Où donc être mieux qu’à l’intérieur de supermarchés, chargés comme des mulets !
Arrivés en soirée au chalet, une jolie surprise pour nous aider à monter les commis : Pascal et Martine nous font une visite imprévue et très appréciée. Qu’ils sont lourds les cartons à monter dans la neige ! La nuit est bien silencieuse … comme c’est étrange …

Lire la suite

08:30 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | |  Facebook

28/08/2012

quelques news des colons de cette année

Les jeunes des camps de cette année postent leurs photos et leurs impressions, à chaud, en live sur facebook, vive la technologie.

http://www.facebook.com/pages/La-Cordée-camp-dalpinisme-à-Evolène/102459879818163

Deux camps viennent de se terminer et à en croire les commentaires des deux directeurs de camps, ce fut deux magnifiques séjours.

Merci aux deux équipes de moniteurs pour leurs dévouements et pour l'amour de la montagne qu'ils transmettent à tous ces ados.

Chers participants, à l'année prochaine et parlez-en autour de vous!

Sur ce lien, vous trouverez un article du journal l'Echo Magazine, sur les camps de La Cordée et plus précisément celui du mois d'août, qui vient de se terminer.

08:00 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | |  Facebook

16/08/2012

Mais où sont les neiges d’antan ?

Août 1953

La Cordée, Evolène : 7 h. du mat’, en route pour les Haudères par le bord de la Borgne qui roule des eaux tumultueuses. Lourdes cordes de chanvre, piolets militaires au manches de bois, pique-nique. C’est la première sortie « en montagne » pour cette équipe d’ados citadins du camp La Cordée, équipés de souliers à clous et de « pantalons courts ». Elle va rejoindre Ferpècle et son glacier pour une initiation à la taille de glace !


 

Lire la suite

10:06 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | |  Facebook

24/04/2012

Récit de la dernière course de juillet 2011

Ce vendredi matin, c’est une petite sardine qui s’était cachée dans notre dortoir qui m’a réveillée un peu avant 5h. Après le petit déjeuner rapide, nous sommes partis dans de la cabane d’Orny vers cinq heures de demie. La veille, il neigeait et le vent soufflait, mais à présent le calme règne et l’on peut voir du givre sur les cailloux. Aujourd’hui, c’est le dernier jour. C’est notre dernière course ensemble, La dernière course de la Cordée de juillet 2011.
Profiter est le maître mot du jour. Déjà, on arrive sur le glacier ; les cordées sont faites et l’on marche d’un bon pas. Le froid à peu à peu engourdis mes sens, mais il les éveille aussi. Derrière nous le soleil se lève lentement ; il nappe inlassablement les roches devant nous d’une lumière orange qui réchauffe mon être. Seul le crissement de la neige sous mes pieds et mon souffle haletant perturbent le silence assourdissant de cette plaine glacée. Encordés, je tiens ta vie entre mes mains et toi la miennes. Cela fait trois semaines que nous marchons ensemble et même si demain cette cordée aura disparu, les liens qui nous unissent seront toujours là. Peu à peu, je vois mon ombre se dessiner devant moi ; on est arrivé dans les rayons de notre soleil tant souhaités. Les cristaux de neige scintillent par millier, ils s’étendent vers l’horizon, là où le firmament étends son dôme d’azur jusqu’à la terre. Cette nuit, la fée du glacier a fait marcher sa machine sous ; on traverse un désert de neige immaculé et infini. On est seuls, et si petits ! Pour la première fois, je marche la tête tournée vers le haut ; mes yeux virevoltent entre pierre et glace, mon coeur se délecte de tant de beautés. Hier, j’avais mal aux pieds, j’avais mal au dos. Aujourd’hui, je me sens légère, je marche béate devant cette montagne si contradictoire, accueillante et menaçante à la fois. Cet instant éphémère au milieu de cette grondeur éternelle. Ce froid grisant et cette chaleur qui frappe ma nuque. Endorphine, hormone du plaisir. Je la sens qui parcoure mes veines de la tête aux pieds, jusqu’au bout de mes doigts. Je me sens plus vivante que jamais. Je suis ici, maintenant, moi-même.
Compagnons de cordée, j’ignore si vous avez ressenti autant et aussi fort que moi aujourd’hui mais laissez-moi vous dire que ce matin, je suis (re) tombée follement, ardemment, passionnément amoureuse de la montagne. Mes amis, cela, je le dois à vous, et je vous en suis éternellement reconnaissante. Souvenez-vous de cette blancheur quand vous verrez la souillure de notre monde. Souvenez-vous de tant de beauté.

S’il vous plait, prenez soin de vous.
Merci.

Callisto  (une participante au camp de juillet 2011)

2011-CoursedArete.jpg

07:00 Publié dans Récits des années 2000 | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | |  Facebook