course

  • 1971 - souvenir d'un participant

    Ce fût un séjour de 3 semaines magnifiques, que du beau temps. Le Directeur, Luc Grillet m’impressionnait :  lui c’était le Directeur donc un vrai alpiniste ; Il y avait aussi Jean-Paul Cattin qui m’impressionnait tout autant par son calme et qui savait encourager les novices comme moi.
    C’était un camp d’où les filles étaient absentes….. donc que des mecs…Les filles il y en avait eu dans un camp mixte,  mais en juillet. ….
    J’avais 12 ans et demi, et j’étais le plus jeune de toute la bande. Le plus  léger aussi… un certain avantage sur certains lorsqu’il fallait escalader la fameuse « Face de l’œil » de l’ALPI…je me souviens de la fierté qui m’a étreint lorsque je l’ai vaincue, devant des  bien plus forts et plus  vieux que moi,  avec mes souliers de la Migros alors qu’eux avaient de vraies chaussures d’alpinisme,  des  «  grosses » évidemment !!

    1971, cordée, récit, course, haute montagne

    Ensuite ce fût un enchaînement enchanteur : la Pointe de Vouasson, et la découverte des glaciers, la cabane Bertol et ses paysages féériques : je découvrais ces paysages glaciaires complètement émerveillé. Le lendemain, l’aiguille de la Tza, où quelques grosses crevasses nécessitèrent des détours, le début de la face où je me suis pris une chute de pierre sur le mollet droit… on n’avait pas de casques à l’époque et le seul moyen d’éviter d’être assommé fût de basculer rapidement le sac de montagne sur la tête lorsque les pierres ont déboulés. Pour ma première course de rocher tu parles d’un baptême….
    Moins rigolo fût le retour dans une neige bien molle où par une chaleur torride et bien fatigués on se faisait enguirlander par notre moniteur vu qu’on ne gardait pas la corde bien tendue lorsqu’on zigzaguait dans les crevasses.  Tout ça sans guêtres….. on n’en n’avait pas…. donc beaucoup de neige dans les souliers et des jeans bien mouillés…
    Puis ce fût  l’ arête de La Petite dent de Veisivi après un bivouac au- dessus des pâturages, grelottant dans un abri de berger en tentant de récupérer la chaleur corporelle de mon voisin.  Je me souviens comme si c’était hier du Grand Gendarme sur lequel j’admirais mon premier de Cordée Jean Paul Cattin ;  Je crois qu’il n’y avait qu’un piton, tout en haut….. quel courage…..Lui avait un casque, je crois qu’il était le seul….

    1971, cordée, récit, course, haute montagne 

    1971, cordée, récit, course, haute montagne

    1971, cordée, récit, course, haute montagne

    La dernière course, ce fût la grande traversée Arolla-Zermatt.  De nouveau la magie de Bertol où les chaînes remplaçaient les escaliers de maintenant . Au col de Tête Blanche  Luc Grillet chef de course était allé faire une petite reconnaissance…. décordé….comme en témoignent encore mes photos . 

    1971, cordée, récit, course, haute montagne


    Quelques grosses crevasses au début de la descente  sur une neige bien dure et bien portante.  On touchait quasi le Cervin et la Dt d’Hérens, c’était magique . Je me souviens de l’interminable descente sous Schoenbiel puis la route caillouteuse et poussiéreuse qui menait à Zermatt.

    Cette Cordée 1971 fût un mémorable tremplin qui m’a fait aimer la montagne pour toujours …amour de la montagne transmis également à mes enfants qui y passèrent aussi de beaux moments dans ces merveilleux chalets.

    Jean-Luc Waeber

  • 1956 - Pointe de Vouasson

    Ce récit de Gérard Barone est tiré des Chroniques des camps de 1956.

    J'aime beaucoup la déclaration d'un des participants à ce camp du mois d'août 1956 : "Maintenant je comprends pourquoi il y a des gars qui aiment la montagne !"

    cordée,1956,camp,montagne,vouasson,course,sommet

    Bonne lecture et si vous avez entre 14 et 17 ans... n'hésitez plus... inscrivez-vous !
    Que la montagne est belle !

  • 1956 - Couronne de Bréona

    Ce récit d'André Comoli est tiré de la Chronique des camps de 1956.

    Elle vous conte succinctement une course de montagne qui vous reste gravée dans la tête pour un bon moment.

    couronne,bréona,cordee,cordée,course,1956,

    Que la montagne est belle !

  • Photos de 1975

    Voici quelques photos des camps d'été de 1975. Merci à M. Jacques Jenny pour le partage de ses souvenirs d'antan.

    Cordee_19750015.jpg

    Les camps de La Cordée sont une belle et longue histoire, de plus de 62 ans ! Si vous avez entre 14 et 17 ans et que vous souhaitez découvrir la montagne, il reste quelques places disponibles pour le camp de poudreuse de février.

    Inscrivez-vous vite !

     

  • Marathon 1962 (Evolène - La Gouille)

    Voici le récit d'une activité reprise chaque année de camp en camp dans les années 60 : le marathon, course à pied reliant Evolène (départ devant l'hôtel Mt-Collon) à La Gouille et retour, soit 23 km dont 6 de montée ! Certaines éditions ne comportait que l'aller, comme le relate les écrits ci-dessous.

    Dans le récit de ce mois d'août 1962, je souhaite mettre en évidence deux noms de personnes qui marquèrent durant de nombreuses années l'association de La Cordée.

    Le premier de ce marathon (voir le scan ci-dessous), Pierre Regad fut trésorier durant 40 ans au sein de notre association. Il géra simultanément la gestion des chalets, la conciergerie, les inscriptions des participants aux camps et des demandes de subventions. Nous lui redisons merci et lui souhaitons une agréable retraite.

    Le deuxième, Jean-Paul Cattin, a été moniteur et directeur de camp ainsi que membre actif durant plus de 30 ans dans le comité dont 10 ans en tant que responsable des inscriptions aux camps. Il est décédé le 3 avril 2008. Parti beaucoup trop tôt, il a été pour nous une aide précieuse au sein du comité.

    1962-11.jpg1962-12.jpg1962-02.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Merci à Yvon Brun pour les détails de cet article, ainsi que la mise sur pied de ce marathon à la fin des années 50.

    Ci-dessous, le film du marathon de La Cordée, une année auparavant.

    http://lacordee-60ans.blog.tdg.ch/archive/2013/04/09/film-super-8-de-1961-5eme-partie.html

    Nous vous souhaitons une belle année 2015.

    Samuel Gaud

  • Film Super-8 de 1961 6ème partie

    Dans cette 6ème partie vous y découvrirez quelques activités au camp ainsi qu'un départ en course.
    Il faut tout d'abord faire du stop pour trouver un véhicule qui pourrait nous monter à Arolla, ensuite départ pour plan Bertol et la cabane de Bertol.

    Toute une épopée !





  • 1971 - Souvenirs d'un participant

    Quelques souvenirs du camp d’aout 1971... 41 ans plus tard… !

    Aout 1971… Enfin j’y étais à la Cordée… Mon premier sac de couchage, mes premières chaussures de marche de la Migros à semelles de type  « basketts améliorées »  J’allais enfin VARAPPER, faire de la HAUTE  MONTAGNE… Mots magiques !! Premier après midi à l’ALPI…. ça y est,  je varappe, cela me semble irréel. Apprendre les nœuds sur les grosses cordes  de 13 mm de l’armée , encordement à la taille, personne n’avait de baudrier. Le toucher du rocher, chercher les prises , un jeu nouveau, fantastique…!  

    1971,cordée,montagne,récit,course

    Lire la suite

  • 1953 - Course à Bertol - Tête Blanche

    Dans cette période post Patrouille des Glaciers où les noms de Bertol, Tête Blanche, Cervin, Dent d'Hérens et cabane Rossier sonnent encore dans nos oreilles, j'ai le plaisir de vous livrer le récit de la dernière course du camp de La Cordée de 1953.
    Nous sommes le 18 et 19 août 1953.

    Ci-dessous, la copie des quatre pages du journal de camp.
    Ecrit par l'abbé Charles Rossi.
    Bonne lecture.

    1953-p37.jpg1953-p38.jpg

     

    1953-p39.jpg1953-p40.jpg