alpinisme - Page 2

  • 1983 - quelques photos

    Voici les photos de 1983 :

    1WilhelmDuboulozBavarelMeisserScherrerBavarelSengletGayLottaz.jpg

    Merci à Caroline Opériol-Papoutsos d'avoir retrouvé toutes ces photos !

    Si comme Caroline, Anne, Yvon, Luc, Christian et bien d'autres vous avez quelques photos de vos folles années à La Cordée, vous pouvez m'envoyer vos documents et textes sur mon e-mail et je me chargerai de les mettre en ligne.

    Samuel

  • 1982 - quelques photos

    Voici les photos de 1982 :

    1PascalSottasLouisFavreGastonClaudeComtat.jpg

    Merci à Caroline Opériol-Papoutsos d'avoir retrouvé toutes ces photos.

  • Important - camps 2012 - Important !

    Very important !
    Les inscriptions aux deux camps de cet été, arrivent à leurs termes et il reste encore des places libres !
    Notre soucis est qu'il manque 2 ou 3 jeunes pour que le camp d'août puisse avoir lieu.  Nous prolongeons les inscriptions jusqu'au 15 juin, alors parlez-en autour de vous !
    Ce camp d'alpinisme concerne les ados, de 14 à 17 ans.
    Pour de plus amples détails, consultez notre site www.Cordee.ch , des journaux de camp, des photos et films vous en diront beaucoup plus, sur ce que sont, les camps de La Cordée.

    Dates des deux camps : du 9 au 28 juillet et du 30 juillet au 18 août.

    - Vous souhaitez vivre autrement, durant trois semaines, dans le magnifique Val d'Hérens ?
    N'hésitez plus et inscrivez-vous au plus vite !

    Note du 7 juin 2012 :
    Nous avons le plaisir de vous annoncer que les deux camps de cet été pourront avoir lieu !
    Néanmoins, il reste encore quelques places. Inscrivez-vous au plus vite, nous avons repoussé le délai d'inscription au 15 juin.

    Avec nos remerciements.
    Le Comité.

  • Première course

    "J'veux pas avoir les pieds gelés comme Lambert, j'veux pas avoir les pieds gelés comme Lambert..."
    La litanie reprend inlassable, à peine interrompue de temps à autre par cette autre formule aimée : "Si tu tombes, tu te tues, si tu tombes, tu te tues..."

    Nous montons, non pas à l'Anapurna, non dans le froid et la neige, mais seulement au Luisin, sous un soleil de plomb qui brûle nos gosiers déjà secs, malgré la fontaine de La Creusaz qui est maintenant déjà loin derrière nous.

    Lire la suite