cordée

  • Un été Indien dans le Val d'Aoste

    A peine rentré d'une semaine d'escalade, douce et clémente, Les camps de "La Cordée" vous propose cette petite galerie d'images aux couleurs d'automne.

    Notre petite équipe a visité les sites de grimpe d'Arnad, Montestrutto et Donnas pour les moulinettes. Très jolis secteurs mais

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : La montagne, Présentation des camps, Récits des années 2000 0 commentaire
  • Energies renouvelables pour les chalets de La Cordée

    Voici quelques nouvelles de nos chalets acquis dans les années 60 dans ce magnifique village d'Evolène.
    Une grosse rénovation a eu lieu entre 1989 et 1990 pour les 40 ans de l'association La Cordée, beaucoup s'en souviennent !

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Evolène, Nos 70 ans, Nos chalets 1 commentaire
  • Rénovations dans nos chalets

    Notre patrimoine bâtis doit être entretenu et c'est pourquoi nous avons décider de rénover ou plutôt reconstruire notre balcon du premier étage du grand chalets.
    Ce balcon sert également de couvert pour une jolie terrasse que nous occupons 

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Evolène, Nos chalets 1 commentaire
  • Printemps 1952 - Ouah ! Que d'événements !

    En ces jours de jubilé de la Reine Elizabeth II, au risque de passer inaperçu, je trouve important de renouer avec le blog de La Cordée, en y modifiant tout d'abord le titre. En effet, nous fêtons nos 70 ans d'existence !

    Nous vous raconterons tout ce qui s'est passé ces deux dernières années où nous n'étions pas très actif sur le blog mais plutôt sur le terrain... sortie des énergies fossiles, remaniement parcellaire, nos camps et nouveaux aménagements dans nos chalets... vous saurez tout !

    Pour nous, genevois et amis de la Montagne, un autre événement nous suit et nous inspire : "l'Expédition genevoise à l'Everest".
    Je souhaite ici, revenir sur un ouvrage paru en 2020, sur un carnet de notes de René Aubert retrouvé et mis en valeur par des amoureux de la Montagne.

    Everest,1952,Aubert,scientifique,

    Lisez aussi cet article sur l'Editeur de ce livre

    Et cet article sur le livre lui-même

    A tout bientôt.

    Lien permanent Catégories : Nos 70 ans 0 commentaire
  • Un camp pour vos enfants ?

    Le canton de Genève et le Glaj propose une nouvelle plateforme pour aider les familles dans la recherche d'activités durant les vacances scolaires.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Présentation des camps 0 commentaire
  • La Cordée inspire...

    Depuis le début de nos camps, en 1952, de vivre à Evolène durant trois semaines permet aux jeunes (et moins jeunes) de vivre différemment. Prendre le temps de rêver devant un sommet enneigé, devant une belle falaise et imaginer une nouvelle voie d'escalade ou simplement lire un livre au bord d'un torrent et contempler le paysage.

    Patrick, lui, s'est laissé séduire par le trajet, Genève-Evolène. En train, d'abord, puis en car postal !


    podcast

    Merci Patrick d'avoir ressorti cette pépite de tes archives. www.guillain.ch 

    Lien permanent Catégories : Evolène, Récits des années 2000 0 commentaire
  • Nouveautés pour les camps de La Cordée

    Avec les prévisions météorologiques plus fraiche de ces prochains jours, voici quelques news de nos camps :
    - camp Poudreuse 2019, les inscriptions s'ouvriront le 1er novembre. Infos et formulaire disponible sur notre nouveau site Internet : cordee.ch
    - nouveau visuel, pour nos camps 2019, nous avons revu complétement notre visuel de nos différents supports publicitaires : affiches, flyers et site Internet.
    - nos camps fonctionnent désormais dans les règles de la "charte de qualité des camps de vacances". Un gros travail administratif a été fourni et nous sommes fier de vous l'annoncer ! ;-)

      

    ski de rando,ski,montagne,hiver,cordée,evolène

    ski de rando,ski,montagne,hiver,cordée,evolène

    ski de rando,ski,montagne,hiver,cordée,evolène

    Alors voilà ! Si tu as entre 14 et 17 ans et une envie folle de découvrir le ski de rando ? Ou de découvrir les paysages de montagne sous son "grand manteau blanc" ? --> cordee.ch

    Une équipe d'encadrants, jeune, dynamique et passionnée, vous attend pour ce séjour d'une semaine.
    Du 17 au 23 février 2019.

     Sans oublier la descente !

    ski de rando,ski,montagne,hiver,cordée,evolène

     

    Lien permanent 1 commentaire
  • 1971 - souvenir d'un participant

    Ce fût un séjour de 3 semaines magnifiques, que du beau temps. Le Directeur, Luc Grillet m’impressionnait :  lui c’était le Directeur donc un vrai alpiniste ; Il y avait aussi Jean-Paul Cattin qui m’impressionnait tout autant par son calme et qui savait encourager les novices comme moi.
    C’était un camp d’où les filles étaient absentes….. donc que des mecs…Les filles il y en avait eu dans un camp mixte,  mais en juillet. ….
    J’avais 12 ans et demi, et j’étais le plus jeune de toute la bande. Le plus  léger aussi… un certain avantage sur certains lorsqu’il fallait escalader la fameuse « Face de l’œil » de l’ALPI…je me souviens de la fierté qui m’a étreint lorsque je l’ai vaincue, devant des  bien plus forts et plus  vieux que moi,  avec mes souliers de la Migros alors qu’eux avaient de vraies chaussures d’alpinisme,  des  «  grosses » évidemment !!

    1971, cordée, récit, course, haute montagne

    Ensuite ce fût un enchaînement enchanteur : la Pointe de Vouasson, et la découverte des glaciers, la cabane Bertol et ses paysages féériques : je découvrais ces paysages glaciaires complètement émerveillé. Le lendemain, l’aiguille de la Tza, où quelques grosses crevasses nécessitèrent des détours, le début de la face où je me suis pris une chute de pierre sur le mollet droit… on n’avait pas de casques à l’époque et le seul moyen d’éviter d’être assommé fût de basculer rapidement le sac de montagne sur la tête lorsque les pierres ont déboulés. Pour ma première course de rocher tu parles d’un baptême….
    Moins rigolo fût le retour dans une neige bien molle où par une chaleur torride et bien fatigués on se faisait enguirlander par notre moniteur vu qu’on ne gardait pas la corde bien tendue lorsqu’on zigzaguait dans les crevasses.  Tout ça sans guêtres….. on n’en n’avait pas…. donc beaucoup de neige dans les souliers et des jeans bien mouillés…
    Puis ce fût  l’ arête de La Petite dent de Veisivi après un bivouac au- dessus des pâturages, grelottant dans un abri de berger en tentant de récupérer la chaleur corporelle de mon voisin.  Je me souviens comme si c’était hier du Grand Gendarme sur lequel j’admirais mon premier de Cordée Jean Paul Cattin ;  Je crois qu’il n’y avait qu’un piton, tout en haut….. quel courage…..Lui avait un casque, je crois qu’il était le seul….

    1971, cordée, récit, course, haute montagne 

    1971, cordée, récit, course, haute montagne

    1971, cordée, récit, course, haute montagne

    La dernière course, ce fût la grande traversée Arolla-Zermatt.  De nouveau la magie de Bertol où les chaînes remplaçaient les escaliers de maintenant . Au col de Tête Blanche  Luc Grillet chef de course était allé faire une petite reconnaissance…. décordé….comme en témoignent encore mes photos . 

    1971, cordée, récit, course, haute montagne


    Quelques grosses crevasses au début de la descente  sur une neige bien dure et bien portante.  On touchait quasi le Cervin et la Dt d’Hérens, c’était magique . Je me souviens de l’interminable descente sous Schoenbiel puis la route caillouteuse et poussiéreuse qui menait à Zermatt.

    Cette Cordée 1971 fût un mémorable tremplin qui m’a fait aimer la montagne pour toujours …amour de la montagne transmis également à mes enfants qui y passèrent aussi de beaux moments dans ces merveilleux chalets.

    Jean-Luc Waeber

    Lien permanent Catégories : La montagne, Récits d'Antan 70's 0 commentaire
  • Encore quelques places de libres pour cet été

    Les inscriptions aux deux camps d'alpinisme de cet été, vont bon train. Le camp de juillet est complet et il ne reste que 10 places pour celui du mois d'août.

    Dates de nos deux camps :
    Du 3 au 22 juillet  -> complet
    Du 24 juillet au 12 août

    Nous y ferons :
    De l'escalade, des courses de haute montagne, de la marche sur glacier, des arrêtes rocheuses, des bivouacs, peut-être même un 4000m !
    Le tout, encadré par des guides de haute montagne et des moniteurs qualifiés.

    Si tu as entre 14 et 18 ans et que tu souhaites découvrir la Montagne ou progresser dans le domaine de l'escalade ou de l'alpinisme ? Ce camp est pour toi !

    Pour de plus amples informations, voir nos formulaires d'inscriptions

    montagne,grimpe,alpinisme,cordée,alpiniste,camp,cabane,sommet

    Lien permanent Catégories : La montagne, Présentation des camps 0 commentaire
  • Cordée 1956 - souvenirs d'un membre fondateur

    Cette année-là, pas de logement à disposition!
     La "Cordée" a 4 ans, elle attend le …miracle, qui viendra une année plus tard.
    Qu’à cela ne tienne, en cet été 56, 60 ans aujourd’hui, en lieu et place de grimper en Valais,une vingtaine d’ados s’embarque, pour trois semaines  à…vélo. Direction, la Côte d’Azur ! Pour la majorité d’entre nous, la première fois qu’on verrait la mer !
    Une vieille voiture Ford, achetée 500.-francs, avec freins à tringles, transporte les tentes « Spatz » 8 places et divers bagages collectifs. Le reste est arrimé sur les bagages des vélos de ville, à trois vitesses.
    Sacrée aventure ! 25 ados qui vont pédaler pendant 3 semaines  pour rejoindre le Sud par Annecy puis la Nationale 7.

    cordée,vélo,mer,genève,nice,camp,itinérant


    Ca, c’était possible ces années-là sur des routes que nous faisions nôtres sans souci de quelques voitures qui nous claxonnaient joyeusement ! C’était possible de camper ici ou là sans payer de taxes, ou accueillis sur la paille de granges bienvenues !
    Les nuits se passent sous tentes, près d’une ferme, en plein champ, au bord de la Nationale, c’est selon. Le peloton s’étale sur plusieurs kilomètres suivant l’état des « coureurs ». Accidents, crevaisons, découragements… La voiture balai ramène l’un ou l’autre épuisé, le vélo accroché tant bien que mal sur le toit…
    Montélimar, mistral du diable,Orange, crochet vers Avignon, camping sur une île non loin du pont, bouffés par les moustiques, baignade sous le pont du Gard, traversée de Nîmes et descente vers Arles et St-Gilles du Gard, visite d’Aigues Mortes, nuit sous tentes sur la plage interdite, farniente aux Saintes-Maries de la Mer, traversée dans le sable de la Camargue et vélos ensablés ! Apéro au vieux port de Marseille, périlleux chemin jusqu’aux Calanques, Toulon, Cannes et enfin étape jusqu’à Nice par la Corniche. Puis c’est  la lente remontée par la route des Alpes. Arrêt prolongé à Gap pour récupérer, ville où nous obtenons, à notre grande surprise, un 1er prix  cyclo-touriste !  
    Dans le col Bayard explosion du moteur de la Ford « Dudule » qu’il faut rapatrier par train sur Genève, et viennent les derniers jours infinis sous la pluie, par Grenoble, contraints de manger tartines de foie gras sur tartines, le budget étant épuisé !

    cordée,vélo,mer,genève,nice,camp,itinérant


    Genève : tous sains et sauf ! Merci aux anges gardiens !
    L’année suivante nous emménagions définitivement dans les chalets à Evolène qui, depuis, reçoivent chaque année de joyeuses équipes de futurs alpinistes! Tels seront les camps 2016 ouverts, comme chaque année, aux garçons et filles de 14 à 17 ans.

    Yves Brun

    Lien permanent Catégories : Présentation des camps, Récits d'Antan 50's 0 commentaire